Articles

,

Premier essai au télescope

Ce mois ci ma femme m’a offert un télescope, je me suis donc empressé d’acheter un adaptateur pour monture T, et une bague spécifique pour le fixer sur mon appareil photo.

A l’œil nu on aperçoit très bien Jupiter et ses satellites, c’est vraiment impressionnant. En revanche comme le télescope n’est pas motorisé, pour les photos je vais devoir me cantonner à la lune, qui est bien plus lumineuse (presque trop). La monture T des adaptateurs ne comporte pas de connecteurs, ce qui veut dire que tous les automatismes de l’appareil photo sont désactivés, en particulier sur mon Samsung NX ou la stabilisation ne se fait pas dans le boitier mais dans l’objectif.

Voici ma première tentative d’astro-photographie au télescope, il faut que je m’entraîne mais je trouve que c’est déjà bien sympa:

Eclipse de Super Lune

Il  est assez rare qu’un sujet photo se déplace jusqu’à chez soi, j’ai donc profité de l’éclipse de super-Lune lundi matin pour faire quelques photos, quitte a faire une nuit blanche.  🙂

J’ai utilisé mon plus grand téléobjectif , un 200mm (équivalent 300mm en plein format), un trépied et un peu de patience puisque l’éclipse a duré plus de 4h. Je pensais mettre un minuteur type time-shift, mais la lune traverse presque tout le ciel le temps de l’éclipse, il faut donc réajuster le cadrage régulièrement.

Les photos avec un éclairage direct de la lune sont assez facile à prendre avec n’importe quel appareil, dans mon cas les réglages étaient ISO200,  F/5.6,  1/1250 secondes.

En revanche les photos de l’éclipse totale nécessitent beaucoup de lumière, j’ai donc augmenté le temps d’exposition. Sur cette photo une exposition de 6 secondes crée un flou de bouger sur la lune, et on distingue la traînée des étoiles en mouvement:

Eclipse Super Lune (5)

J’ai fait l’assemblage des phases de l’éclipse avec un logiciel de montage, mais sachez que certains appareil photos permettent de le faire directement.

Eclipse Super Lune (1)

Items portfolio