Le contre-jour

Quand le soleil se trouve derrière votre sujet, vous allez rencontrer les difficultés de la photographie en contre jour:

  • Soit l’appareil photo fait la mesure de lumière sur le sujet et l’arrière plan sera « brûlé » (trop lumineux),
  • Soit la mesure de lumière est faite sur l’arrière plan, et dans ce cas votre sujet « bouché » (tout noir)

Dans la plupart des cas, la marche à suivre est de rajouter de la lumière sur le sujet de votre photos. On utilise pour ça principalement deux méthodes:

    • La plus simple en général, c’est de forcer l’activation du flash. D’une portée de quelques mètres, il va éclairer le premier plan, pour rattraper le fait que l’arrière plan est plus lumineux. C’est une méthode simple, le principal inconvénient étant que cette lumière risque de faire un peu artificielle sur la photo, par comparaison avec l’arrière plan qui est éclairé naturellement.
    • Une méthode plus compliquée mais aux meilleurs résultats, c’est d’utiliser un réflecteur pour renvoyer la lumière principale vers votre sujet. On peut utiliser un réflecteur spécialisé, mais aussi utiliser n’importe quel objet clair pour réfléchir la lumière. Personnellement il se trouve que mon parapluie est blanc, ça marche très bien!

      Photo studios

      © Николай Григорьев – Fotolia.com

Une autre possibilité est d’utiliser le mode HRD de votre appareil s’il en a un. Ce mode spécial capture plusieurs fois la photo avec plusieurs expositions différentes, et garde la meilleure pour chaque partie de la photo. On aura donc le premier plan et l’arrière plan correctement exposé. Cette méthode est moins adaptée aux portraits, puisque le sujet doit rester immobile. Si les réglages sont trop poussés, elle rend les photos un peu surréalistes, ce qui n’est pas forcément souhaité.
Remarque: presque tous les téléphones sont équipés d’un mode HRD.

Pour finir, on peut parfois choisir de garder le premier plan sombre; si la silhouette est intéressante, la photo gagnera parfois en émotion. Dans l’exemple ci-contre la texture et la couleur du bâtiment ne m’intéressaient pas, alors que le jeu de lumière du soleil dans le réverbère et la silhouette de l’ensemble étaient sympa.

Soleil du lampadaire

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *